23134
post-template-default,single,single-post,postid-23134,single-format-standard,theme-stockholm,stockholm-core-2.3,woocommerce-no-js,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-9.4,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_menu_,qode-single-product-thumbs-below,wpb-js-composer js-comp-ver-6.6.0,vc_responsive
Le freelance, pourquoi le préférer à une agence ?

Pourquoi travailler avec un freelance plutôt qu’une agence ?

J’ai travaillé en agence de nombreuses années en parallèle de mon activité de graphiste et illustratrice en freelance. J’ai donc eu tout le loisir de comparer les avantages et les inconvénients d’une gestion de projet des deux côtés de la barrière. Tarifs compétitifs, flexibilité à toute épreuve et profonde implication sont les grands points forts du freelance !

01_Les tarifs

Les coûts d’un freelance sont moins élevés que ceux d’une agence :

  • il a de plus petits locaux, ou travaille de chez lui
  • il n’a personne à salarier
  • il travaille avec vous en direct (il n’est pas rare que les agences sous-traitent à des freelances en prenant une commission)
  • il travaille sur de plus petits projets, plus rapidement

02_La flexibilité / réactivité

Illustration de la flexibilité du freelance : très à l'aise en position de yoga, entre son ordinateur et son téléphone.

En tant que chef de son entreprise, le freelance n’a besoin de se concerter qu’avec lui-même pour décider de changements de planning, d’ajouts de prestation ou de déplacements à l’improviste.

Il doit bien évidemment coordonner votre agenda avec celui de ses autres clients, mais exit les réunions de planning et les étapes hiérarchiques entre le chargé de projet, le commercial et le directeur d’agence. Le seul à avoir votre cahier des charges en main, c’est lui !

Le freelance est souple comme un yogi.

Pour des questions d’organisation, les agences préfèrent généralement se consacrer à des projets au long cours. Un freelance sera la meilleure option pour des projets ponctuels, à très court terme !

03_Un interlocuteur unique

Je l’évoquais dans mon point précédent : le super-pouvoir du freelance, c’est qu’il est tout seul. Pas d’intermédiaire, pas de déformation des propos entre le client et le créatif… Pas d’incompréhension qui pourrait occasionner des retards.

Faire appel à un freelance, c’est avoir une relation privilégiée avec une seule personne impliquée de bout-en-bout dans votre projet. Un freelance aura toujours à cœur de vous satisfaire : contrairement à un salarié en agence qui travaille pour toucher un salaire, le freelance joue sa réputation à chaque projet. Il compte sur votre bonheur pour faire rayonner son travail et lui apporter de nouvelles missions par le bouche-à-oreille.

Points faibles du freelance

Depuis le début de cet article, je vous vente les points positifs du freelance… Mais soyons honnête : il a aussi ses points faibles !

01/ Son champ de compétence est limité. Un freelance peut bien sûr être polyvalent, mais il ne sera expert que dans un ou deux domaines de prédilection. Il pourra cependant vous recommander d’autres experts de son réseau !

Une agence aura sans doute dès le départ une équipe de talents plus complète à vous proposer en interne.

02/ Personne ne prend le relai lors de ses congés. Les vacances sont souvent prévues bien à l’avance et anticipées comme il se doit dans le planning, mais les arrêts maladie font partie des aléas difficiles à absorber pour un freelance.

03/ Il est tout seul. Le freelance a l’habitude de travailler en partenariat avec d’autres freelances, mais bien souvent en équipes réduites. Pour les missions à grande échelle qui nécessitent beaucoup de ressources et de forces vives, une agence sera plus compétente pour la gestion du projet !

Un projet de logo ou d’illustration ?

No Comments

Post a Comment